‘‘La route n’est pas un ouvrage éternel, elle a besoin de l’attention de tous les citoyens pour atteindre sa durée de vie prescrite’’, enseigne un cadre du ministère des Travaux publics

Un atelier
d’information sur les travaux publics à l’endroit d’une quarantaine de
journalistes s’est ouvert, ce mardi 24 septembre à Conakry. Il est organisé par
le ministère des Travaux publics.

Durant deux
jours, les cadres du département des travaux publics vont se succéder devant les
participants pour expliquer les prérogatives de leur ministère et le rapport
avec les départements en charge des Transports, de la Ville et de l’Agriculture
; le cycle d’un projet routier ; la programmation, la passation des marchés, la
réalisation, le suivi et le contrôle des travaux, entre autres.

Pour cette
première journée, plusieurs sous thèmes ont été abordés parmi lesquels, le
cycle d’un projet routier. A ce niveau, Dr Ahmadou Gueye qui a animé le point a
déclaré que le cycle d’un projet routier comprend quatre étapes à savoir :
l’Initiation, la conception, la réalisation et l’exploitation.

A la phase d’initiation,
il s’agit de l’idée du projet, les études de faisabilité, les études techniques
jusqu’à la maquette du projet. A la phase conception il s’agit de planifier,
concevoir et dimensionner la route en fonction des besoins identifiés. A la
phase réalisation qui va de l’appel d’offres à la mise en service, il s’agit
d’implanter la route dans le terrain. A la phase exploitation, il s’agit de
gérer la route de manière à assurer sa fonctionnalité et à maintenir sa valeur
patrimoniale.

Pour Dr
Ahmadou Gueye, la route n’est pas un ouvrage éternel. Elle a besoin de
l’attention de tous les citoyens du pays pour atteindre sa durée de vie
prescrite.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

L’article ‘‘La route n’est pas un ouvrage éternel, elle a besoin de l’attention de tous les citoyens pour atteindre sa durée de vie prescrite’’, enseigne un cadre du ministère des Travaux publics est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles