Ce lundi, jour de test pour l’opposition guinéenne

Au commencement était une organisation de la société civile qui s’était donné pour objectif la défense de la Constitution actuelle, rejetant ainsi toute idée de modification ou de remplacement, c’était le FNDC (Front national de Défense de la Constitution) originel. Puis vint le FNDC récupéré par les ténors de l’opposition radicale à Alpha Condé. Ce dernier FNDC se donne des objectifs plus larges : lutter contre un éventuel troisième mandat d’Alpha Condé, lutter pour les législatives transparentes, lutter contre la mauvaise gouvernance, et tutti et quanti. Voir la vidé ci-contre postée par Sidya Touré sur les réseaux sociaux.

Ce qui est sûr, Conakry, la capitale guinéenne, sera paralysée ce lundi. Parce
que les manifestations dites pacifiques de l’opposition ne le sont généralement
pas. Malgré les assurances des autorités et de certaines organisations
professionnelles notamment les transporteurs, la psychose empêchera les citoyens
de vaquer à leurs affaires. Cependant cette situation ne sera pas mise dans le
compteur des victoires de l’opposition, parce qu’elle sait pertinemment ce n’est
pas sa force qui l’aura créée.

Elle ne criera victoire que quand elle aura réussi à mettre dans la rue un nombre important de personnes. Ce qui ne sera pas du beurre à couper. Vu la détermination des autorités à mater. De toute façon, de ce lundi, dépend l’avenir de la lutte que l’opposition a décidé de mener. Quand elle échoue à mettre dans la rue un grand nombre de manifestants, elle donnera ainsi raison à Alpha Condé qui estime qu’elle est une minorité qui veut imposer sa loi à la majorité via les médias. Si elle réussit sa mobilisation, elle fera reculer Alpha Condé face à la proposition d’une nouvelle constitution par référendum. C’est dire que l’enjeu est de taille. Pour le verdict, attendons de voir.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com       

L’article Ce lundi, jour de test pour l’opposition guinéenne est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles