L’INSPECTEUR GÉNÉRAL ANSOUMANE CAMARA BAFOÉ S’EST EXPRIMÉ DEVANT UN PARTERRE DE JOURNALISTES ALORS QU’UN GROUPE DE BANDITS VIENT D’ÊTRE DÉFÉRÉ À LA SÛRETÉ PAR LE COMMISSARIAT CENTRALE DE DABOMPA


« Il n’y a pas de super policier, il n’y a pas d’académie pour apprendre comment arreter un bandit. Ce sont les renseignements! Si vous ne nous aidez pas à retrouver ces gens-là tous les problèmes vous direz que c’est la police.

Autre articles