La marche du 5 mars, non autorisée : le FNDC tient les autorités pour responsable de ce pourrait advenir”

Quelques heures après avoir annoncé, par la voix de son responsable des
opérations (Ibrahim Diallo, Ndlr), que la marche de ce jeudi 5 mars est
autorisée, le FNDC vient de sortir une déclaration dans laquelle il déplore le
fait que la marche “qui devait être perçue comme une expression de la
bonne foi du FNDC a reçu une fin de non-recevoir par les autorités
guinéennes”.

Ce qui signifie donc que la marche du FNDC de demain, n’est pas autorisée
par les autorités compétentes.

À cet effet, le FNDC a dans la même déclaration dit pendre “acte de la
volonté des autorités guinéennes à ne pas vouloir la paix dans notre pays en
refusant toute initiative favorable à une décrispation du climat sociopolitique’’
; avant de mettre ces autorités “devant leur responsabilité pour tout ce
qui pourrait advenir comme conséquence de leur refus de s’impliquer dans la
voie de la paix et de la concorde nationale”.

Ci dessous, l’intégralité du communiqué du FNDC 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

L’article La marche du 5 mars, non autorisée : le FNDC tient les autorités pour responsable de ce pourrait advenir” est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles