Le procès Malick Sankhon Vs Étienne Soropogui renvoyé au 19 mars

Le procès
intenté contre Étienne Soropogui, homme politique, ancien membre de la CENI, par
le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Malick
Sanckhon, s’est ouvert, ce jeudi 12 mars au tribunal de première instance de
Dixinn. Pour cette première audience, les débats ont tourné autour de la
caution que la partie civile qui a mis l’action publique en marche doit verser
pour la tenue du procès.

Après la
vérification de la présence d’Etienne Soropogui dans la salle, le juge, M.
Alphonse Charles Wright, a appelé Malick Sanckhon à la barre. Il lui a demandé
à combien, il propose pour la consignation? Par le biais de son avocat, Me
Lancinet Sylla, il a proposé 500 mille GNF comme caution.

Sur ce
montant proposé, l’avocat de la défense, Me Mohamed Traoré, n’a  pas trouvé d’objection estimant que c’est au
tribunal de voir si ce montant peut couvrir la tenue du procès. Le procureur
Boubacar 1 Bah a quant à lui, il demandé, deux millions de GNF à la partie
civile.

Ainsi, le
tribunal a demandé à Malick Sanckhon de payer deux millions GNF comme montant de
la consignation. Le procès a été renvoyé pour le 19 mars 2020.

Étienne
Soropogui est poursuivi pour “diffamation” par Malick Sanckhon. La
diffamation est prévue et punie par les articles 98, 108 et 110 de la loi
organique sur la liberté de la presse, disent les juristes.

Bhoye Barry
pour guinee7.com

00224 628
705 199

L’article Le procès Malick Sankhon Vs Étienne Soropogui renvoyé au 19 mars est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles