Caution pour la présidentielle: La CENI toujours dubitative

Dans le cadre de la fixation de la caution pour la présidentielle du 18 octobre prochain, la commission financière de la CENI, a conféré ce lundi 17 août, avec les partis politiques désireux de prendre part à ce scrutin électoral.

Ayant connu la participation d’une trentaine de partis politiques, cette rencontre qui s’est tenue à huis clos a porté entre autres sur la fixation du montant de la caution, mais aussi le plafonnement du budget de campagne.

Au sortir de ces échanges qui ont duré plus d’une heure, le président de la CENI, Kabinet Cissé a fait savoir : « pour fixer la caution, on s’est dit qu’il y a des paramètres sur lesquels on devrait échanger. Notamment, l’environnement socio-économique, l’environnement géographique dans la sous-région, mais également ce qui s’est passé au cours des deux dernières élections. Sur cette question, il y a eu des tendances. Certains pensent que la caution doit être réduite par rapport à celle de 2010, c’est-à-dire moins de 400 millions GNF. D’autres pensent qu’il ne faut pas forcément augmenter (…). Et un autre groupe pense qu’il faut augmenter la caution jusqu’à hauteur de 1 milliard GNF. »

Pour ce qui concerne le plafonnement du budget de campagne, Kabinet Cissé a fait savoir qu’il y a eu des rappels par rapport aux élections passées qui se  chiffraient autour de 7 milliards. « Certains ont demandé que ce montant soit rehaussé compte tenu des dépenses qu’ils auront à effectuer parce que les dépenses liées aux élections, vu le contexte économique du pays, le prix de certaines prestations qui ont augmenté », a-t-il déclaré.

« La CENI, a-t-il poursuivi, n’a pas pris de décision. Mais d’ici demain, une décision officielle sera prise en la matière pour fixer le montant de la caution, ainsi le plafonnement du budget de campagne ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

L’article Caution pour la présidentielle: La CENI toujours dubitative est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles