Tuerie de Coyah: Un militaire suspecté arrêté

Des citoyens se sont révoltés, en mai dernier, contre un barrage sanitaire installé à la porte de Coyah (50Km de Conakry). Cinq personnes ont été tuées suite à l’accrochage entre forces de l’ordre et manifestants.

Quatre mois, après les faits, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Mory Doumbouya, annonce qu’un « suspect », a été arrêté et mis à la disposition du tribunal militaire de Kindia.  

« Je vous informe qu’un élément des forces de défense appartenant au camp d’infanterie de Coyah a été dénoncé et immédiatement cette dénonciation a fait l’objet de vérification. Et des mesures ont été prises en vue de son interpellation », a annoncé, Mory Doumbouya, ce jeudi 10 septembre, lors d’une conférence de presse. 

Par ailleurs, le ministre a promis de : « faire la lumière sur tous les cas d’exaction d’atteinte des droits humains. Que ce soit dans le cadre des manifestations politiques ou en toute autre circonstance perpétrés sur l’ensemble du territoire national. Mais en cela j’ai donné un message clair, nous avons besoin de la collaboration de tout le monde, notamment la famille des victimes, des proches, de tous les acteurs, les associations de défense des droits de l’homme. »

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199 

L’article Tuerie de Coyah: Un militaire suspecté arrêté est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles