Football : La médiation d’Antonio Souaré sollicitée dans la course à la présidence de la CAF

A moins de trois mois de l’élection du comité exécutif de la confédération africaine de football, l’Afrique de l’Ouest voudrait maximiser ses chances de remporter la présidence de l’instance. Cette zone compte trois candidats, contre un seul pour le reste du continent. Ce qui a poussé les acteurs du football de la zone de solliciter selon Cis médias, les services d’Antonio Souaré, président de la feguifoot, dans le but d’obtenir une candidature unique.

Selon nos confrères le « président de la zone A de l’UFOA et président de la feguifoot. Ce grand monsieur du football continental soutient qu’une candidature unique devrait maximiser les chances de l’Afrique de l’ouest, qui n’a jamais présidé l’instance faitière du football continental… »

Et de poursuivre : « le travail du nouveau médiateur a démarré depuis Cotonou à l’occasion du tournoi qualificatif à la CAN U20-Zone B. Il s’est poursuivi à Abidjan et continuera à Conakry, Dakar et Nouakchott avant le 12 janvier 2021. »

Rappelons que l’élection du Comex est prévue le 12 mars prochain, sans Ahmad Ahmad, suspendu il y a quelques semaines par la FIFA.

Liste des candidats

Jacques Anouma, 70 ans, ancien président de la fédération ivoirienne de football, ancien cadre d’Air France et de Renault, déjà candidat en 2013, il avait été défait par Issa Hayatou. 

Augustin Senghor, Sénégalais de 56 ans, président de sa fédération, avocat spécialisé en droit des affaires. 

Ahmed Yahya, 44 ans, le Mauritanien est un homme apprécié par la FIFA et son président, Gianni Infantino. 

Enfin, le Sud-Africain, Patrice Motsepe, 58 ans, est un candidat qui dispose d’une assise financière confortable. Milliardaire depuis 2003, il est la 10e fortune d’Afrique.

Alpha ❸

L’article Football : La médiation d’Antonio Souaré sollicitée dans la course à la présidence de la CAF est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles