Aissata Daffé, ex de l’UFR aux Affaires sociales : « Il faut marcher comme sur des œufs »

Jusque-là directrice générale adjointe de l’Agence Nationale d’Inclusion Économique et Sociale (ANIES), Hadja Aissata Daffé a été nommée, par décret hier, ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance.

« C’est un réconfort général de choisir à ce poste-là, ma modeste personne. Je profite de l’occasion pour remercier le chef de l’Etat et le chef du gouvernement pour m’avoir porté à des postes stratégiques de ce pays et je crois que je saurai mériter de cette confiance. Et que Dieu me donne la force et la capacité de pouvoir faire le travail qui m’a été confié », nous a-t-elle déclaré.

Consciente de l’espoir que suscite son arrivée à la tête de ce département et des défis qui l’attendent, la toute nouvelle ministre a fait savoir : « Le département des Affaires sociales est très sensible. Donc je dois mener ma feuille de route avec le staff que je vais trouver en place… Parce qu’il faut marcher comme sur des œufs, prendre compte de tout ce qu’il faut et tout le temps qu’il faut, pour pouvoir mettre la stratégie en fonction de la feuille de route qu’on va me confier. Donc le travail sera minutieusement fait avec le staff en place pour qu’on puisse atteindre nos objectifs. »

À la question de savoir si elle se réclame toujours de l’UFR, l’ancienne présidente du bureau national des femmes du parti de Sidya Touré a répondu : « Aujourd’hui moi je suis là pour servir le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé. C’est cela mon objectif. Je travaille avec lui, je le sers. C’est dans ce sens que j’ai travaillé pendant la campagne dans le groupe de MECICODE (mouvement des élus et citoyens pour la continuité et le développement), pour pourvoir aider le chef de l’État à être réélu pour ce nouveau mandat. C’est avec le MECICODE que le travail a été fait, donc je me réclame de MECICODE. »

Pour terminer, « le parti est un patrimoine. On ne peut pas dire que c’est pour une seule personne. On y rentre quand on veut et on y sort quand bon te semble ».

A rappeler que Hadja Aissata Daffé était députée, haut cadre de l’UFR de Sidya Touré.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

L’article Aissata Daffé, ex de l’UFR aux Affaires sociales : « Il faut marcher comme sur des œufs » est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles