«Mon cœur demeurera au ministère des Transports encore pour longtemps » dixit le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur

Désormais ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Aboubacar Sylla a passé ce mercredi 3 février à Conakry, le témoin à Mohamed Keita, ancien ambassadeur de la Guinée en Russie.

La cérémonie a été présidée par le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Kiridi Bangoura. Lors de cet évènement qui a accueilli plusieurs membres du gouvernement, les ministres entrant et sortant se sont dits honorés par la confiance qui leur a été accordée par le président de la République.

Dans son allocution, Mohamed Keita a regretté que « dans un passé récent de notre histoire, les trains reliaient encore Conakry à Kankan ; nous avions une des plus prestigieuses compagnies aériennes d’Afrique, la compagnie nationale Air Guinée ; la navigation fluviale était une réalité entre Kankan et Bamako. Il est regrettable de constater que tous ces acquis ne sont aujourd’hui qu’un lointain souvenir (…) Les infrastructures dans le transport aérien sont obsolètes ; les pistes sont dégradées et envahies par des habitations anarchiques et certaines par leurs structures ne répondent plus aux exigences de sécurité du transport aérien. Quant aux chemins de fer, tout est pratiquement à refaire. Comme vous le savez, le constat n’est certes pas reluisant. Mais en identifiant les obstacles et les défis qui nous attendent ensemble nous pourrons apporter des réponses adéquates pour le bonheur de l’ensemble des Guinéens. Nous ne pouvons plus attendre, car le temps presse. Et nous avons l’obligation de résultats avec les moyens de bord».

Il a estimé par ailleurs que c’est un « devoir pour nous de nous investir pour combler notre retard dans ce secteur porteur de croissance. Nous devons concrétiser par des actes la vision et l’ambition du président de la République, de développement le secteur des transports en République de Guinée pour en faire une locomotive de progrès pour tous ».

A son tour le ministre sortant a félicité ses collaborateurs pour toutes les activités entreprises. « L’aéroport de Conakry va être totalement reconstruit, avec 120 millions d’euros, qui seront financés par les partenaires avec lesquels nous sommes associés dans le cadre d’une concession ; l’aérogare de Conakry va être remise complètement à neuf. Je dirais même que l’aérogare ancienne va être démolie et une nouvelle va émerger, qui aura une capacité 3 fois plus importante que l’aérogare actuelle et qui sera dotée d’équipements plus modernes ; le port autonome de Conakry est en train de changer complétement de visage, pas moins de 500 millions de dollars sont investis dans le cadre de ce contrat de concession passé avec la société Albayrak (…) nous allons bientôt avoir des permis numériques. Il ne s’agit pas de projet. Il s’agit de réalisation en cours. Ce sont des opérations qui vont être lancées dans les semaines à venir sur le terrain. Parce que tous les préparatifs sont pratiquement achevés… »

« Merci aux uns et aux autres. En vous disant que mon esprit sera au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Mais mon cœur demeurera au ministère des Transports encore pour longtemps », a-t-il fait savoir.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

L’article «Mon cœur demeurera au ministère des Transports encore pour longtemps » dixit le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles