La Guinée commande 5 types de vaccins contre le Covid19 et envisage de lancer la campagne de vaccination cette semaine

Ce mercredi, la Guinée a été dotée par la République populaire de Chine de 200 mille doses du vaccin Sinopharm.

Cette cargaison a été reçue à l’aéroport international de Conakry par le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Dr Ibrahima Khalil Kaba ; le ministre de la santé, Gal Remy Lama et par le directeur de l’ANSS, Dr Sakoba Keita.

Ce don découle d’une requête lancée par le président Alpha Condé, le 25 janvier 2021 à son homologue chinois Xi Jiping.

C’est pourquoi le ministre Kaba après avoir exprimé sa reconnaissance à la Chin, a rappelé : « Aujourd’hui, nous avons 200 mille doses de vaccins Sinopharm et 201 mille 600 seringues qui les accompagnent. Je crois que c’est le symbole de l’attachement du chef de l’État à la protection de la population guinéenne. »

Avant de saluer les hommes et les femmes qui « sont en première ligne dans la lutte contre cette double épidémie [Covid19 et Ebola] qui frappe notre pays aujourd’hui ».

Pour sa part, Huang Wei, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine en Guinée, a fait remarquer l’importance de ce don pour la Guinée. « La seule arme efficace pour enrayer cette pandémie, c’est le vaccin. Mais en raison de l’insuffisance des capacités de production et des prix très élevés, il est difficile pour les pays en développement d’avoir accès aux vaccins qui sont très demandés. Pour aider ces pays à acquérir ces vaccins, la chine avait promis de faire de ses vaccins un bien public mondial pour qu’ils soient accessibles et exportables dans les pays en développement. En partageant la préoccupation du peuple guinéen, la Chine a fait tout son effort pour faire de la Guinée l’un des premiers pays des vaccins chinois pour que la Guinée puisse commencer le plutôt que possible à vacciner », a-t-il déclaré tout en annonçant la poursuite de l’assistance.

Dr Sakoba Keita, directeur de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire, quant à lui, a informé des réalités de la Guinée face aux différents vaccins produits dans le monde entier : « La Guinée a enregistré 5 types de vaccins contre le coronavirus. Le premier vaccin, c’est Pfizer ; le deuxième, le vaccin Moderna ; le troisième le vaccin Spoutnik ; le quatrième le Sinopharm et le dernier c’est le vaccin AstraZeneca. Donc tous ces 5 vaccins, la Guinée a prévu de vacciner 20% de notre population, qui représente 2 millions 400 mille doses. Donc c’est par séquence que nous allons recevoir chacune des qualités de ces vaccins. Dans les semaines qui viennent du côté de la Chine on a commandé sur fond propre de l’État 300 mille doses du vaccin Sinovak. Quant au vaccin Spoutnik, la Guinée a déjà acheté 200 000 doses. Les premières quantités vont arriver le 6 mars. »

Avant d’informer que l’ANSS a déjà programmé « l’ouverture et le lancement de la campagne de vaccination à Gbessia le vendredi à 9h 30. On n’attend pas. Au fur et à mesure que les vaccins vont venir, on va vacciner la population guinéenne qui a tant attendu. Les premiers bénéficiaires se sont les médecins. Nous avons trente équipes. A partir de lundi, nous allons attaquer beaucoup de cibles en même temps. Parce que chaque équipe aura des cibles. Il y aura 10 équipes qui vont s’occuper des agents de santé. 20 autres équipes qui vont s’occuper des autres personnes qu’on a prévues. C’est vrai que nous allons vacciner toutes les personnes âgées de plus de 50 ans dans les quartiers les plus touchés. Mais là, on veut faire le recensement de ces personnes, demander leur consentement et après nous allons les vacciner ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com 

L’article La Guinée commande 5 types de vaccins contre le Covid19 et envisage de lancer la campagne de vaccination cette semaine est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles