Syndicat/Formation/ « Il ne s’agit pas de s’armer de slogans ; il faut plutôt s’armer de connaissances », indique un syndicaliste

La bourse du travail, siège de la CNTG, a servi de cadre ce vendredi 12 mars, au lancement d’une formation initiée par la fédération syndicale professionnelle de l’éducation (FSPE) à l’attention de ses leaders.

Cette formation de deux jours (12 au 13 mars), après cette phase de Conakry, va se poursuivre prochainement dans d’autres villes du pays, telles que : Boké, Kankan, Nzérékoré…

Salif Camara, secrétaire général de ladite fédération a décliné l’objet de la session. « Aujourd’hui notre objectif est de former tous nos syndiqués à la base. Qu’ils connaissent leurs devoirs, leurs droits en matière syndicale et comment négocier. Qu’ils sachent qu’un syndicaliste c’est celui qui se sacrifie pour les travailleurs. Et pour ce travail énorme, il faut apprendre les règles et les principes pour leur permettre de bien mener leur combat à la base et atteindre leurs objectifs sans difficulté », a-t-il défini.

Pour Elhaj Mamadou Issa Dilé Diallo, représentant du secrétaire de la CNTG, il est impératif que le monde du travail change. « Le monde du travail guinéen aujourd’hui est interpellé sur plusieurs fronts. Il est donc important pour nous de nous armer afin de faire face aux différents enjeux. Un syndicaliste mal formé est un danger pour les autres. Ça voudrait dire, qu’il ne s’agit pas de s’armer de slogans. Il faut plutôt s’armer de connaissances. Parce que sans connaissance, on ne peut rien faire », a-t-il indiqué lors du lancement de la formation.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com 

L’article Syndicat/Formation/ « Il ne s’agit pas de s’armer de slogans ; il faut plutôt s’armer de connaissances », indique un syndicaliste est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles