Cyber criminalité : Depuis la prison de Corontie, une personne arnaque les filles via Facebook

La gendarmerie régionale de la ville de Conakry vient de mettre main sur deux individus qui attaquent des personnes via les réseaux sociaux. Le premier est déjà détenu à la maison centrale. C’est depuis sa cellule qu’il agit via internet. Quant au deuxième, il a été arrêté et il sera déféré au tribunal.    

« Deux individus dont l’un est déjà incarcéré à la maison centrale et le deuxième dans nos mains se font passer pour des hautes personnalités en utilisant des photos de profil sur Facebook. L’auteur présumé des faits qui est avec nous le sieur Mamby Kaba résidant à Sankoumbaya à Bonfi utilise neuf comptes Facebook pour attirer des filles. Il les envoie les invitations. Une fois acceptée, il envoie des images nues pour les inciter à leur tour. Plus d’une vingtaine de filles ont accepté de passer des appels vidéo sur lesquelles elles sont également nues. Ensuite, le sieur Kaba se sert de ces images pour soit demander de l’argent ou les contraindre à un autre rendez-vous », a expliqué, Lieutenant Aboubacar Saran Bangoura, chargé de la communication adjoint du Haut commandement de la gendarmerie nationale. 

Une des victimes rencontrées au siège de la gendarmerie régionale de Conakry, à Dixinn, a accepté de témoigner sous l’anonymat.

« J’étais connectée sur Facebook, ce monsieur m’a envoyée l’invitation. Premièrement, il m’a écrit, on s’est salué, il m’a demandé là où je suis. J’ai demandé qu’est-ce qui ne va pas il m’a dit rien. J’ai dit c’est Balla Samoura?  Il m’a dit oui j’ai dit ok, c’est bien. Mais il était entre 22 heures et 23 heures.  Il m’a appelé. J’ai dit monsieur vous n’êtes pas marié ? Il a dit non je suis marié…  Il m’a tellement parlé, il m’a demandé de lui faire des vidéos. J’ai demandé pourquoi cette vidéo-là ? Il dit que je veux que tu me fasses un plaisir j’ai dit ehh mon frère ça c’est trop dhé, moi je ne suis pas habituée à ça. Mon éducation ne me permet pas de faire ces choses-là. Il me dit Ok, c’est ton problème. Son deuxième compte il m’a envoyé une demande depuis le samedi je n’ai pas accepté sauf le mardi matin j’ai accepté. Il m’a salué encore j’ai répondu. J’ai dit, monsieur est-ce que c’est Balla Samoura ? Il dit oui j’ai dit non ce n’est pas Balla Samoura, moi j’ai le numéro de Balla Samoura. Il m’a invité d’aller dans un hôtel pour qu’on se voie. J’ai ok, mais j’ai un problème il dit lequel j’ai dit passe-moi ton numéro. Il m’a demandé directement pourquoi je demande son numéro ?  J’ai dit je peux t’appeler sur Messenger on va parler, il a refusé.  Il dit qu’il veut que je lui fasse un plaisir… Fais-moi la vidéo et envoie-moi la photo de ton sexe. J’ai dit il n’y a pas de problème comme le soir on doit aller à l’hôtel tu vas voir tout. Il dit non qu’il veut voir la forme avant de toucher… directement j’ai appelé Colonel Balla Samoura, je lui ai dit. Il m’a dit de faire une capture de tous (les messages) et lui envoyer », a-t-elle raconté.

Mamby Kaba, âgé de 19 ans, élève de la 12ème année a reconnu les faits « d’usurpation d’identité et fonctions mais aussi traitement non autorisé des données personnelles ».  Ensuite, il a expliqué : « j’ai créé le compte de Colonel Balla Samoura depuis le 3 avril 2021. Avec le compte j’ai parlé avec une vingtaine de personnes. Ma première intention d’abord je voulais rencontrer le monsieur Balla Samoura je l’aime depuis que je le voyais à la télé. »

Par ailleurs, le lieutenant Bangoura Aboubacar Saran Bangoura a conseillé: « vu la récurrence du phénomène j’appelle les populations guinéennes à plus de prudence car tout est possible sur les réseaux sociaux. Vous pouvez voir une photo d’une fille alors que l’administrateur est un homme et un homme en profil alors que l’administratrice est une fille… »

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

L’article Cyber criminalité : Depuis la prison de Corontie, une personne arnaque les filles via Facebook est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles