Ambassade de Guinée en Belgique

SADEN 2021/ Les projets passent par la case audition

10 mai 2021

Les porteurs de projets au prix SADEN de l’entreprise de l’année, au compte de la 3ème édition, prévu les 8, 9 et 10 juin prochain, sont passés devant les membres du jury ce samedi à Conakry.

Pour cette phase, une trentaine d’entrepreneurs compétissant dans les catégories, entreprenariat féminin, entreprenariat social, entreprenariat urbain et l’agrobusiness, ont eu la chance en cinq minutes de montrer l’attractivité de leurs projets.

Cette étape permettra de retenir deux projets par catégorie, pour la finale qui est prévue le 9 juin 2021.

Après avoir indiqué que cette étape fait partie intégrante du SADEN, le président du comité d’organisation Sekouba Mara, a expliqué que le thème « l’entreprenariat à l’épreuve de la COVID-19 » retenu pour le SADEN 2021, sert à « voir la résilience que les entreprises ont; les accompagnements dont ils ont besoin, les formations qu’il leur faut pour tenir la vie avec la COVID-19 qui a plus d’un an d’existence dans le monde ».

D’après lui, les projets victorieux du 9 juin bénéficieront de : « l’accompagnement nécessaire qu’il faut, à savoir, une somme forfaitaire, des formations et des accompagnements techniques par l’équipe Saden et d’autres partenaires techniques et financiers ».

Faisant partie du jury, Loïc Armel Kengne Wafo, a qualifié les projets de « très pertinents ».

Il a par ailleurs déclaré que les meilleurs seront choisis sur des bases bien définies. « Telles que le volet innovatif, l’impact socio-économique du projet, la viabilité du projet en termes de rentabilité et aussi de l’expertise du promoteur. Par la suite, nous faisons des recommandations aux porteurs de projets, pour leur permettre d’améliorer leur business modèle ».

Diallo Taibou, gérante de la société Soto service SARL, spécialisée dans la production et la commercialisation de poulets de chair et la prestation de service, s’attend « à être relancée par le SADEN. Parce que j’ai été confronté à d’autres problèmes auparavant. Tel que : le manque de lieu de conservation. Et aujourd’hui j’ai besoin de 60 millions de francs guinéens. Le SADEN représente en ce moment une très grande opportunité pour moi d’avoir un financement et une visibilité pour relancer mes activités ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

L’article SADEN 2021/ Les projets passent par la case audition est apparu en premier sur Guinee7.com.

Last modified: 10 mai 2021

Comments are closed.